Un arbre fruitier sur son balcon c'est possible ?

le Toutes mes vidéos
Tu as envie d’un pommier en bac sur votre balcon ? Mais tu crains de pas savoir entretenir une palmette dont la taille est un peu délicate. Opte pour un pommier colonnaire beaucoup plus facile à soigner et tout aussi élégant, en toutes saisons.

Il existe des pommiers que l’on appelle colonnaires peu encombrants. Ils ont besoin d’un mètre carré pour se développer sans gêne. Ils sont constitués d’une seule branche charpentière verticale (maintenue en bac entre 2,50 et 3 m de haut) dans le prolongement du tronc. Les ramifications courtes et fructifères s’étagent de bas en haut sur toute la hauteur de cette charpentière unique. Au printemps, c’est une colonne de fleurs, puis une colonne de fruits à l’automne.

En pratique

Draine efficacement

Comme tous les arbres fruitiers, il est préférable de planter ton pommier colonnaire en période de repos lorsqu’il n’a plus de feuilles, mais en dehors des périodes de gel. En ce moment, ils sont vendus à racines nues et donc moins onéreux que les sujets élevés en conteneur. Choisis un bac de 40 cm de côté au minimum, au fond percé de trous. Prévois une couche de billes d’argile de 6 à 8 cm d’épaisseur pour le drainage. Recouvre d’un morceau de feutre horticole qui remonte bien sur les bords.

Les billes d’argile sont parfaites sauf si tu optes pour un bac léger en plastique ou en zinc par exemple. Dans ce cas, il vaut mieux prévoir une couche de drainage qui lestera le bac également comme de la pouzzolane ou des graviers.

Prépare le pommier

Remplis ensuite le bac jusqu’à mi-hauteur environ avec un mélange de bon terreau de plantation (2/3) et de compost bien décomposé (1/3). Je défais toujours l’emballage qui protège les racines des végétaux à racines nues, même s’il s’agit d’un filet biodégradable. Défaites délicatement l’enchevêtrement des racines et coupe celles qui sont abîmées et épointe les autres. Tu stimuleras ainsi leur reprise de croissance. Ne taille pas les parties aériennes ni l’extrémité de la branche charpentière verticale.

Pourquoi enlever le filet biodégradable puisqu’il est sensé se déliter dans le sol ? Il est enfilé mécaniquement autour des racines. J’ai constaté quelquefois que l’extrémité de certaines racines fines étaient retournées vers le haut dans l’emballage. Si elles restent ainsi, elles auront du mal à coloniser correctement leur nouveau milieu.

Plante droit

Place ton pommier au centre du bac, bien droit, le point de greffe doit être au maximum 2 cm sous le bord. Remplis le bac avec le même mélange tout en gardant le pommier bien droit et tasse : la surface du substrat doit arriver juste sous le point de greffe. Ne l’enterre pas. Enfonce un tuteur solide le long du tronc et attache-y ton pommier à deux endroits sans trop serrer. Arrose abondamment. Installe ton pommier durant cette fin d’hiver dans un endroit abrité des courants d’air. Il rejoindra sa place définitive au soleil au printemps.

C’est mieux d’être à deux pour juger que le pommier est bien droit : un qui place le pommier, l’autre qui regarde de plus loin. Plantée de travers, la silhouette colonnaire perd de son chic. Les fleurs et les fruits sont produits par les courts rameaux latéraux portés par la branche charpentière verticale.