Semer des bisannuelles

le Toutes mes vidéos
La pensée, les myosotis, les giroflées et toutes les autres bisannuelles se sèment généralement de juin à septembre. La mise en place s'effectue en automne jusqu’au première gelée. Par la suite, elles donneront de la couleur à vos plantations.

Préparation de la caissette

Je commence toujours par préparer la caissette perforée en remplissant le bac de plantation avec un terreau pour semis et boutures. Ce terreau est très drainant et évitera les excès d’eau. Vous pouvez même ajouter un peu de charbon piler pour éviter les pourritures. Ensuite, je nivèle la surface de la caissette à l’aide d’une planchette. Toutes mes graines seront ainsi à la même profondeur. L’idéale est des semé à une profondeur d’environ 2 à 3 fois la taille de la graine. Si votre terreau est trop sec, pour une bonne germination vous pouvez déjà arroser votre terreau avant le semis en utilisant un arrosoir à pomme fine.

Démarrer le semis avec un semoir

Maintenant que la caissette est prête, je peux démarrer les semis. Je répands les graines à la surface du terreau le plus uniformément possible pour que chaque future plantule puisse avoir de la place. Pour les plus petites graines, je m’aide d’un semoir ; il permet de répartir plus régulièrement les semences. Pour terminer, je recouvre les semis d’une fine couche avec le même terreau à semis mais criblé à l’aide d’une vieille passoire pour créer une couche très fine pour nos graines. Comme les graines sont très fine, j’arrose vraiment très délicatement mon terreau.

Par la suite

Maintenant que le semis est terminé, je place les caissettes dans un endroit pas trop chaud et à l’ombre. Il faudra penser à vaporiser de l’eau très régulièrement afin que le terreau reste suffisamment humide pour faciliter la levée. Dans 10 à 15 jours, les graines auront germé. Il faut impérativement placer la terrine à la lumière mais pas en plein cagnard. Attention, à protéger les plantules du soleil et poursuivre les arrosages au vaporisateur ! Quand les plants se sont fortifiés, transplanter les annuelles une par godet. Puis, les planter dans les massif, ou les faire passer l’hiver dans un endroit à l’extérieur abriter de la neige avant de les planter au printemps.