Récolter les pommes de terre

le Toutes mes vidéos
Au plus tôt, on peut récolter les variétés les plus précoces 90 jours après la plantation. Les récoltes commencent donc dès juillet et jusqu’en septembre.

Arracher

Pour bien récolter les pommes de terre, munissez-vous d'un outil adapté pour vous aider à sortir les tubercules. L'objectif est de ne pas les abîmer, ce qui pourrait nuire à leur bonne conservation. L'idéal étant une Fourche bêche La majorité des pommes de terre se trouve dans la butte que l’on a créé toute la saison pour augmenter la production et la stabilité des plants. Je vous recommande de bien fouiller la terre à la recherche des dernières petites pommes de terre : la grenaille, que vous pouvez cuisiner rapidement (sans éplucher, sautées au beurre et avec quelques feuilles de romarin).

Laisser sécher

Si vous souhaitez déguster des pommes de terre primeur, arrachez-les à la terre une fois les fleurs fanées. Elles ne se conservent pas longtemps, consommez-les dans les jours qui suivent la récolte. Lorsque tous les tubercules sont mis au jour, les laisser une journée étalés sur le sol pour que l’humidité qui les entoure s’évapore (si le temps est à la pluie, rentrez-les sous abri). Débarrasser ensuite grossièrement la terre collée tout autour, faire attention de ne pas enlever la pellicule qui leur sert de peau. Trier tous les tubercules. Ceux qui sont abîmés, malade ou qui ont subi une blessure à la suite de l’arrachage seront consommés rapidement.

Stocker

Les pommes de terre saines peuvent être conservés sur des clayettes ou dans des cageots, dans une cave, en veillant à ce qu’ils soient bien aérés. Lors de la conservation des pommes de terre, veiller à ce que les tubercules ne soient pas exposés à la lumière. Elle provoque l’apparition de solanine, une substance toxique qui va de pair avec le verdissement de la peau et de la chair. Régulièrement, faites des contrôles pour éliminer les germes de tous les pommes de terre cela les rendraient mauvaises lors de leur consommation.