Planter des tomates sur son balcon

le Toutes mes vidéos
Récolter des tomates sur est à la portée de tous les jardiniers, même les débutants. Préfère les tomates à petits fruits, savoureuses, très productives, qui n’ont pas besoin d’être taillées comme la plupart des variétés à gros fruits. Lance-toi !

La famille des tomates se divisent en deux types de variétés : les tomates à croissance indéterminée (la grande majorité d’entre elles) et les tomates à croissance déterminée. Les premières ne s’arrêtent jamais de pousser tant que les conditions sont favorables. Elles privilégient leur croissance à la formation des fruits. Elles se partagent en deux groupes : les variétés à gros fruits et les tomates - cerises à petits fruits.

Les secondes, beaucoup moins nombreuses, poussent jusqu’à une certaine taille génétiquement définie, puis produisent leurs fruits généralement allongés. Les plus communes sont dites « de type Roma ».

Les tomates à gros fruits et à croissance indéterminée se taillent pour stimuler la production de fruits. Les tomates – cerises et les tomates à croissance déterminée ne se taillent pas. Pour avoir une récolte satisfaisante en pot, je te conseille les tomates – cerises. Elles ont aussi davantage de saveurs que les tomates à gros fruits, quand elles sont cultivées en pot. En situation bien abritée sur ton balcon, tu peux prolonger la récolte jusqu’en octobre. Tu peux aussi opter pour des variétés naines, spéciales pour les jardinières, mais ne t’attend pas alors à une récolte très fournie.

En pot, les tomates sont un peu exigeantes. Elles aiment le soleil, la chaleur, mais pas la sécheresse. Elles supportent mal les à-coups d’arrosage. Arrose-les régulièrement de façon à conserver la surface du terreau toujours légèrement humide. La taille n’est pas nécessaire – on l’a dit plus haut – mais tu peux ôter de temps à autre quelques feuilles qui font de l’ombre aux tomates : elles mûriront plus vite. Ajoute un peu d’engrais liquide pour plantes fleuries dans l’eau d’arrosage une fois tous les 15 jours et tu auras une récolte abondante.

Comment faire

Des exigences…

Ne lésine pas sur la taille du pot : 30 cm de diamètre est un minimum. Et surtout au moins 25 à 30 cm de profondeur. Dispose une bonne couche de graviers et une ou deux pierres au fond du pot pour le drainage et sa stabilité : les tomates à petits fruits montent haut !

Les tomates sont gourmandes : elles exigent un substrat riche dès la plantation. Fais un mélange à parts égales de terreau spécial pour géraniums (bien riche en matières organiques) et de compost bien décomposé.

Un tuteur solide

Les tomates – cerises poussent de façon exubérante si elles se plaisent. Elles peuvent atteindre 1,50 à 2 m de haut. Pour éviter que leurs tiges chargées de fruits se cassent, il faut les tuteurer. Installe tout de suite un tuteur solide (au moins 1,50 m de haut) en le calant à la base avec les pierres et les graviers.

Remplis jusqu’aux deux tiers de la hauteur avec du mélange terreau – compost préparé. Tasse bien à la base du tuteur. Pendant ce temps, fais tremper ton plant de tomate dans une bassine d’eau quelques minutes.

Enterre sa base

Place-le à proximité du tuteur. Enterre-le jusqu’à la base des premières sur la tige. Tu renforceras ainsi son enracinement. Remplis le pot jusqu’à 2 cm sous le bord avec le mélange compost – terreau en tassant bien autour du plant.

Arrose copieusement. Je rajoute une couche de paillage pour limiter le dessèchement du substrat en surface : des cosses de cacao, des fragments de bois, du paillis de lin, ce que j’ai sous la main. Attache le jeune plant au tuteur au fur et à mesure de sa croissance.