Mesclun, oignons et artichaut

le Toutes mes vidéos
Les bourgeons gonflent. Les premières fleurs s’épanouissent. Le printemps frappe à la porte. Ne prends pas de retard au potager. Comme moi, cette semaine, occupe-toi des semis de mesclun et la plantation d’oignon blanc. Renouvèle aussi tes artichauts.

On dit que le mesclun a été inventé à Nice. Le mot vient du niçois et veut dire « mélange ». En effet, c’est un mélange de jeunes pousses de légumes feuilles. Les mescluns du commerce comptent 5 variétés de légumes différents, essentiellement des salades. Parmi les incontournables, tu trouveras de la laitue à couper, de la roquette, la mâche, la trévise, la frisée…

J’aime les oignons blancs. Tous les ans, j’en sème au printemps pour les déguster avant maturité. Dès juin, lorsqu’ils 3 à 5 cm de diamètre. Ils grossissent peu et restent tendres et juteux. Au potager l’artichaut en impose, avec son feuillage gris, ample, déployé avec majesté. Il est si spectaculaire qu’il est autant cultivé dans les massifs de fleurs que parmi les légumes. Il produit chaque année à sa base des jeunes plants, appelés œilletons. Ils sont à éliminer chaque printemps. Sinon ils étoufferont ton pied d’artichaut en deux ans à peine.

Le mesclun en ligne

Pour corser un peu le goût de ton mesclun, tu peux, comme moi, réaliser ton propre mélange de graines en ajoutant des saveurs plus prononcées comme celle du cerfeuil, du pourpier, du cresson alénois ou de l’épinard. En ce début de saison, sème ton mesclun en pépinière ou dans un endroit bien abrité et chaud du potager. Trace des sillons peu profonds avec la pointe du plantoir par exemple. Répartis tes graines de façon homogène et referme le sillon avec un coup de griffe. Arrose généreusement en pluie fine

Maintiens bien humide jusqu’à l’apparition des premières feuilles. Ensuite tu peux espacer tes arrosages. Et si tu n’as qu’un balcon, le mesclun se sème aussi en jardinière. L’idéal est alors d’en avoir deux que l’on sème en mesclun alternativement tous les 15 jours. Tu auras alors une récolte continue du printemps aux gelées.

Les oignons blancs en caisse

Je sais que l’on peut semer les oignons blancs directement en place mais par expérience j’ai constaté que les oignons, même ceux de printemps, sont plus volumineux si on les repique. Donc sème-les en en caissette que tu entreposeras dans un coin abrité du jardin. Dans un bon mois, ils seront suffisamment développés pour être repiquer au potager lorsque les feuilles d’oignons ont 6 à 8 cm de haut. Espace les jeunes oignons alors de 10 cm sur la même ligne et laisse environ 20 cm entre les lignes.

Si tu en as trop à repiquer, ne jete pas les jeunes plants en surnombre. Tu peux les couper finement et en parsemer tes crudités comme de la ciboulette.

Dégage tes artichauts

Pour ôter les œilletons, retire la terre à la base de l’artichaut afin de découvrir une partie des racines. Coupe au greffoir tous les rejets à la base sauf les deux plus vigoureux, à conserver en place. Récupère les jeunes oeilletons munis de racines avec des radicelles blanches – plus il y en a mieux c’est ! - et de feuilles (3 au minimum). Raccourcis leurs feuilles de moitié et épointe les racines avant de les planter individuellement en pot pour les donner à tes voisins ou les utiliser pour renouveler tes artichauts tous les 3 à 5 ans.