Les plantes d'ombre

le Toutes mes vidéos
Le secret d’un jardin ombragé repose sur une sélection appropriée de plantes. De plus, une foule de plantes est capable d’y prospérer sans soins pour composer des tableaux attrayants et durables. Inspirez-vous des sous-bois pour trouver les végétaux.

Les fougères

Ces plantes de sous-bois apportent un côté très graphique sans parler des sublimes en crosses printanières. Elles sont indispensables pour rendre vert l’ombre et se déclinent en de nombreuses variantes. Installez les fougères dans un sol humifère, léger, plutôt frais, mais bien drainé en hiver. Ameublissez le sol et amendez-le en terreau de feuilles, ainsi qu'en sable grossier pour améliorer le drainage s'il est de nature compacte et se gorge d'humidité en hiver. Si vous choisissez de les planter en pot, offrez-leur un contenant de préférence en matériau poreux comme la terre cuite pour éviter les excès d'eau en hiver.

Les hostas

Dans une terre profonde, fraiche et bien drainée, l’hosta est à son aise. Ameublissez bien le sol et s’il est argileux apportez un seau de graviers que vous mélangerez bien à la terre. Veillez à placer le collet bien au-dessus du niveau du sol. Rebouchez le trou et arrosez. Tous les hostas poussent bien en pot mais privilégiez les variétés à fleurs parfumées qui apprécient la chaleur plus que les autres variétés. Il peut rester plusieurs années dans le même contenant. Arrosez par le dessus du pot. Ensuite placez une soucoupe sous le pot où vous verserez l’eau, vous maintiendrez ce niveau d’eau constant en été.

Les fleurs

Quand je pense à l’ombre, je pense pratiquement instantanément l’impatience walleriana. Malheureusement, les classiques, obtenues de semis, sont devenues très sensibles aux maladies cryptogamiques, fonte et oïdium. Il existe cependant de nombreuses nouvelles variétés qui en sont résistantes. Les fleurs s’épanouissent sans interruption de mai à fin octobre. Mais je voudrais aussi mettre en avant le Brunnera qui est une vivace rhizomateuse appréciée pour ses fleurs légères qui rappellent celles du myosotis. Elle recouvrira facilement le sol d’un endroit à l’ombre sans demander trop d’entretien et former un couvre-sol épais dense en feuillage.