La culture du safran

le Toutes mes vidéos
Le safran ou or rouge porte bien son nom. C’est l’une des épices les plus onéreuses. Il en faut très peu (30 mg) pour parfumer un plat. Elle est produite par un crocus rustique s’épanouissant à l’automne. Il pousse dans les jardins et même en pot.

L’épice précieuse que l’on appelle safran ou « or rouge » provient du pistil d’un crocus fleurissant à l’automne : Crocus sativus. Il est originaire d’Asie Mineure. C’est l’une des plus anciennes épices utilisées en cuisine. Un papyrus égyptien datant de plus de 3500 ans en fait déjà mention. Son usage s’est diffusé à travers toute l’Europe grâce aux conquêtes arabes et aux voyages des Croisés. Quelques producteurs européens se sont lancés dans la culture du safran. Chez nous, le safran de Mund, produit dans le Haut Valais, a obtenu une AOC en 2004.

Ce crocus très rustique pousse facilement dans les jardins, en sol léger, bien drainé et riche. Il tolère des températures négatives jusqu’à -13°C. Il se plante entre juillet et septembre et fleurit généralement 4 à 6 semaines plus tard s’il est assez gros. Choisis-lui un emplacement ensoleillé. Il apprécie les pluies printanières qui stimuler sa multiplication. En 3 ans, chaque bulbe planté en donnera 3 ou 4 autres. La chaleur estivale et l’humidité automnale boostent sa floraison. Le froid en hiver lui permet de se reposer.

Le crocus safran pousse également en jardinière assez profonde (25 à 30 cm). Le crocus safran n’étant décoratif que le temps éphémère de sa floraison. Plante en surface des aromatiques vivaces par exemple qui ont le même goût pour les chaleurs estivales.

En pratique

Dans ton jardin

Décompacte le sol en profondeur avec une fourche écologique sur une surface un peu plus grande que celle où tu souhaite planter tes crocus safran. Ils se plantent assez profondément pour un bulbe de cette taille surtout dans les régions froides. Creuse un grand trou de 15 à 20 cm de profondeur pour grouper tous tes crocus safran au même endroit : la récolte en sera facilitée. Compte un espace de 12 à 15 cm entre chaque bulbe. Tu peux aussi les planter en ligne au fond du potager par exemple.

La pointe vers le haut

Choisis des bulbes de gros calibre entre 8/9 et 9/10 : tu es assuré d’avoir une belle floraison dès la première année. Ils doivent être fermes mais souples sous la pression des doigts. Vérifie qu’ils ne portent pas de traces de moisissure et autre symptômes douteux. Place les bulbes le plateau contre le sol et la pointe en l’air. Cale-les en les tournant sur eux-mêmes. Dans les sols lourds, prévois une couche de graviers fins au fond du trou. Recouvre de sable fin sur lequel tu poseras les bulbes.

De l’eau pour la croissance

Referme le trou avec un mélange à parts égales de la terre en place et de compost bien décomposé. Avant que les bulbes ne soient complètement recouverts, tasse entre chacun avec les doigts, puis termine de combler le trou. Tasse sans excès à la main, arrose et maintiens l’endroit humide sans détremper le sol jusque l’apparition des feuilles. Chaque bulbe en donnera 3 à 4 autres en 3 ans. Après 4 à 5 ans de culture au même endroit, il faut leur changer de place pendant l’été entre la fin juin et juillet.

Et après ?

Cueille tôt le matin, de préférence, les fleurs fermées : le pistil est plus sec. Sur table, ôtez les pistils et leurs 3 stigmates de couleur rouge. Étale-les sur une plaque à four et sèche-les à four entrouvert à 50°C pendant au moins 20 minutes. Ta récolte doit perdre environ 80 % de son poids. On dit qu’il faut 150 à 200 fleurs pour obtenir 1 g de safran. Attends un mois avant de le consommer.