Entretien des fraisiers

le Toutes mes vidéos
Tu as subi des restrictions d’arrosage dans ta localité. Tes fraisiers ont manqué d’eau. Ceux plantés au printemps dernier ont davantage souffert encore. Il est temps de leur faire faire une cure de remise en forme avant l’hiver.

Dès les premières pluies et brumes automnales, il est temps de planter de nouveaux fraisiers et de s’occuper de ceux déjà en place. Les périodes de grosses chaleurs de cet été les ont mis à rude épreuve ; certes ils aiment le soleil, la chaleur mais pas la sécheresse. Un arrosage estival suivi est indispensable si tu veux récolter de nouvelles fraises à l’automne.

Malheureusement tu n’as pas pu compenser complètement la sécheresse estivale même en couvrant la terre d’un paillage. Parce que les températures étaient élevées. Ou parce que tu as subi des restrictions d’arrosages dans ta région. Les fraisiers plantés au printemps ont été particulièrement touchés. Ils sont restés chétifs à cause de ce manque d’eau et ont peu fleuri.

Les variétés non remontantes comme les Gariguettes ou les Ciflorettes supportent mieux la sécheresse estivale. Probablement parce qu’elles concentrent leur énergie en été à la croissance des plants et plus à la production de fruits.

Et si vraiment tes fraisiers ont triste mine, pense à les renouveler. Grâce à leurs stolons, il ne t’en coûtera rien ! L’automne est aussi le bon moment pour opérer ce remplacement.

Mode d’emplois

Petit nettoyage

Coupe toutes les feuilles sèches et les fruits desséchés avant leur maturité. Élimine aussi les stolons surtout ceux déjà enracinés, sauf si tu souhaites en conserver quelques-uns). Désherbe soigneusement les adventices annuelles et surtout les vivaces comme les renoncules, le chiendent ou les liserons. Enlève au maximum tous les fragments de ces derniers : chaque portion oubliée redonnera un nouveau liseron. Tu peux laisser les restes des annuelles arrachées entre les fraisiers.

Un peu de remontant

De plus en plus, les automnes sont doux, retardant ainsi l’entrée en repos des végétaux. Griffe la terre entre tes plants de fraisiers pour casser la croûte formée par la sécheresse. Arrose abondamment et, le lendemain, apporte un peu d’engrais spécial fraisiers (ou tomates, c’est la même chose). Il stimulera la pousse et tes fraisiers seront plus vigoureux pour supporter l’hiver. Dans un mois, recouvre l’ensemble de votre carré de fraisiers avec une bonne couche de compost et cet été éprouvant sera oublié !

Renouvèle si besoin

Avec la sécheresse, tu as perdu quelques plants ? Pour les remplacer, conservez un stolon vigoureux par fraisier seulement sur les plants les plus robustes et sains. Plaque son extrémité feuillée sur le sol afin de favoriser son enracinement grâce à un fil de fer plié en « U ». Coupe quelques centimètres de leur extrémité afin qu’ils forcissent rapidement.

Quand ils ont 5 à 6 feuilles, installe-les à la place des fraisiers manquants avant les grands froids. Tu peux aussi les transplanter dans un endroit abrité du jardin tout l’hiver pour une installation, définitive au printemps prochain.