Créer une jardinière printanière

le Toutes mes vidéos
Avec l’hiver qui refait surface, on a envie d’embellir nos maison pour leur donner un aspect coloré. Quelques primevères, des bulbes printaniers, des feuillages panachés permettront de faire de compositions qui seront décoratives jusqu’au mois de mai.

Choisis un joli pot

Lorsqu’on se promène dans les jardineries nous sommes souvent attirés par de jolie poterie qui ne sont bien souvent pas percées. Elles font plutôt office de cache pot. Il est important de les percés au fond ou à quelques cm du fond pour créer un système de réserve d’eau. Ensuite, Dispos au fond du bac, une couche drainante. Quand les pots sont sur le rebord d’une fenêtre je choisis toujours un drainage le plus lourd possible afin d’éviter que mon bac ne s’envole avec les vents un peu forts. Au contraire, si le pot sera déplacé régulièrement, je prends des matériaux légers pour ne pas me blesser le dos.

Dispose les plantes

Remplis le pot jusqu’à mi-hauteur d’un bon terreau universel. Puis, dispose les fleurs sur de façon à imaginer la composition finale. Les plantes les plus haute vont généralement dans le fond de la composition afin de donner du volume, puis les plantes de moyenne taille. Pense à ajouter des feuillages décoratifs, comme des graminées ou du lierre. Ils apportent souvent de la légèreté à la composition et avec les feuillages panachés un peu de lumière. De plus, ces plantes sont bien souvent vivaces. Elles pourront être mélanger avec les plantes à floraison estivale comme les géraniums pour des compositions originales.

Plante serré

Comme ces décorations doivent être belle tout de suite, il faut planter ces végétaux serrés entre eux afin de ne pas créer de trou. Les bulbes vendus en pot dans les jardineries (muscari, jonquilles, renoncules, …) prêts à fleurir ne prendront pas plus de place dans la composition. Seules les vivaces se développeront quelques peut mais la création étant éphémère. Tu les déplaceras dans le jardin ou dans de futures terrines printanières avant qu’elles ne souffrent de la promiscuité. Plante en laissant 1 cm de rebords au pot, cela permet d’arroser sans que toute la terre ne dégouline sur le crépi de la maison.