Comment combler un massif floral en été

le Toutes mes vidéos
Les chaleurs des derniers jours, des annuelles à la croissance poussive… Résultat ? Tu as un « trou » dans ton massif et tu ne vois plus que cela. Il est encore temps d’agir pour combler ce vide avant qu’il ne devienne ton obsession.

En tout début d’été tu peux encore rattraper les aléas du printemps. Et cette année, nous avons été servis, côté intempéries : le froid qui n’en finissait pas, puis la canicule. Certains de tes massifs présentent des vides disgracieux.

Heureusement les professionnels pensent à tout. Ils ont cultivé des annuelles, des vivaces, des arbustes fleuris en grosses potées pour te permettre de remplacer une plante qui ne pousse pas, voire qui n’a pas survécu aux intempéries printanières. Tu trouveras de très nombreuses fleurs saisonnières comme des pétunias, surfinias, ostéospermums, géraniums des balcons, verveines retombantes… Mais aussi des fleurs vivaces solides comme des lavandes, des marguerites, des gaillardes, des rudbeckias ou des coréopsis.

Pour qu’elles continuent leur floraison aussi longtemps que possible, tu dois les planter avec doigté et surtout les arroser très régulièrement. En effet, leurs racines ont un volume réduit et ne pousseront pas beaucoup durant l’été. Leur métabolisme attendra probablement l’automne pour déclencher la reprise de croissance des racines.

Comment planter

Arbuste : laisse en pot

Si tu as acheté (ou ramené de tes vacances) un arbuste en fleurs (hibiscus des jardins, hortensia, pérovskia…), je te déconseille de le planter maintenant. Surtout avec les grosses chaleurs du début d’été. Et on ne sait pas ce que la suite nous réserve. Creuse un trou dans ton massif et enterre le conteneur de ton arbuste là où tu souhaites le voir pousser. Recouvre juste d’un peu de terre la surface du substrat. Arrose copieusement tout l’été. A l’automne tu le planteras en terre.

Si tu as craqué pour des espèces gélives comme un laurier-rose ou un lantana, tu peux les insérer ainsi dans tes massifs tous les ans. En les laissant en pot, tu peux facilement les rentrer dans un endroit hors gel en hiver.

Fleurs, plante sans déranger

Prends le temps de bien arroser ton massif la veille de la plantation afin que la terre soit bien humide. Tu auras du mal à creuser un sol trop sec. Immerge le pot de ta plante fleurie (géranium de balcons, rudbeckia…) dans un seau d’eau et attend qu’il n’y ait plus de bulles qui remontent en surface : le substrat est alors saturé d’eau. Dépote et place la motte des racines sans la défaire dans le trou entre les plantes en place. Referme en tassant à la main et arrose abondamment.

Des soins pour des fleurs

La transplantation des arbustes et plantes fleuries en pleine floraison peut toujours stopper les épanouissements si tu ne leur prodigue pas quelques soins durant l’été. Ce n’est pas ce que tu souhaites, n’est-ce pas ? Quand je fais ce genre de plantation, j’arrose ensuite très régulièrement les végétaux, un peu comme s’ils étaient en pot, 2 à 3 fois par semaine quand il fait chaud. J’ajoute un engrais pour plantes fleuries dans l’eau d’arrosage une fois par semaine. J’élimine aussi les fleurs fanées.