Bien associer les légumes au potager

le Toutes mes vidéos
Certains légumes apprécient leur voisinage, d'autres au contraire ne le supportent pas. Pour un potager productif, sachez associer les légumes entre eux et profiter au mieux de leur interaction.

Pour éviter les mauvaises associations et privilégier les bonnes, il y a quelques règles à savoir.

Les tomates

Elle se plaisent plantées en pas trop loin des poireaux, ou des carottes mais aussi des laitues, des haricots et des radis qui pourront se développer. Les alliacées (ail, ciboulette, oignon) la protègent efficacement des maladies fongiques. Quant au basilic planté à leurs pieds profitera de son ombre et sera prêt à être récolter pour faire des salades. Alors que les aubergines, betterave, choux rouge, fenouil et les pois ne feront pas bon ménage avec les solanacées car ils ont besoin de plus de lumière.

Les courgettes

Le mildiou est une autre maladie cryptogamique courante chez la courgette ; les Alliacées : ciboulette, échalote, oignon, ail, la protègent. Les Fabacées (légumineuses) : petit pois et haricot peuvent être plantés près des pieds de courgettes qu'ils fertilisent grâce à l'azote qu'ils piègent et le rend disponible pour les cultures avoisinantes. Il faudra tout éviter d’avoir des concombres aux côtés des courgettes. En effet, ils peuvent se transmettre des maladies auxquelles ils sont tous les deux sensibles.

Les haricots

Les haricots peuvent pousser mieux et plus vite si vous les associez avec d’autres plantes. Il en existe en réalité de nombreuses comme le maïs doux, la pomme de terre, le céleri, les épinards, la carotte, le chou-fleur, l’aneth et l’aubergine. Le plus grand ennemi des haricots est la mouche du haricot et les pucerons. Ils sont éloignés par la sarriette. Les haricots n’aiment pas non plus être trop proches des tomates alors que, on l’a vu plus haut, les tomates aiment leur présence.