Rhubarbe

Rhubarbe

La rhubarbe est une des cultures des plus simple que je connais Une fois que le plant est établi, il ne demande en général peu d’attention. Un peu de compost au printemps et en automne et tu seras récompensé par de belles récoltes.

Botanique

Nom latin : Rheum rhabarbarum
Famille : Polygonacées
Origine : Asie centrale

Conseils & entretiens

Rusticité : très rustique
Dimmension : 50 cm
Sol : humifère, frais
Méthode de multiplication : division
Besoins en eau : soleil pleinsoleil pleinsoleil pleinsoleil pleinsoleil noir
Exposition : soleil pleinsoleil pleinsoleil pleinsoleil noirsoleil noir

En pratique

Plantation

J F M A M J J A S O N D

Récolte

J F M A M J J A S O N D

Mon astuce

Attention ! les feuilles sont très toxiques ; elles contiennent de l'acide oxalique. Leur ingestion peut provoquer des spasmes musculaires, des problèmes rénaux et même le coma.

Le semis

Il n’est vraiment pas facile de cultiver de la rhubarbe à partir de graines. Si tu essaies, sèmes dans des pots ou des alvéoles au début du printemps puis repique 3 mois après. Sinon sème en terre dans un terreau spécial semis. Repique-les dans leur site de culture final en automne.

Plantation

La rhubarbe pousse mieux dans un endroit bien aéré, dans un sol qui retient l'humidité en été, mais sans être trop humide l'hiver. Ajoute une grande quantité de compost ou de fumier bien décomposé à ton sol avant la plantation.

Les plants de rhubarbe sont dormants les mois froids, de la moitié de l’automne au début du printemps. Il s’agit donc de la meilleure période pour diviser les souches ou pour planter de nouveaux éclats.

Plante les plants dans des trous tous les 90 cm. Le bourgeon principal doit tout juste apparaitre à la surface du sol. Si tu les enterre totalement, ils risquent de saturer d’eau et pourrir.

Division

La rhubarbe se multiplie bien par la division de la souche principal d’un plant établi depuis plusieurs années. Mieux vaut éviter l’hiver, mais quand toutes les feuilles sont tombées et que la plante est à l’état dormant, c’est le moment d’agir.

Entretien

Désherbe et arrose régulièrement tout l’été. Un paillis organique appliqué au printemps réduit l’évaporation et garde les souches aussi humides que possible. Coupe toute tige qui fleurit et enlèves toute feuille qui jaunit et meurt. En automne, place de nouveau du paillis au pied des plants, et laisse les souches exposées aux gelées. La rhubarbe a besoin de quelques coups de froid pour relancer sa croissance au printemps.

Récolte

Tu peux commencer à récolter des jeunes tiges fraiches au printemps jusqu’à l’été. Ensuite, en vieillissant, elles deviennent dures et filandreuses. Attention, les rhubarbes récemment plantées ne doivent pas être récoltés, ou vraiment très peu =) les deux premières années. Laisse-leur le temps de s’établir et de se renforcer jusqu’à leur troisième année.

Pour récolter la rhubarbe pas besoin de couteau. Dès que les tiges ont environ 30 cm de hauteur, attrape les fermement à la base et tourne pour les cueillir. Cela fait ne crée pas de plaie à la plante et évite les maladies.

Quelques problèmes

Les limaces et les escargots attaquent les jeunes bourgeons et les pucerons sont attirés par les nouvelles feuilles.

La pourriture du collet et le pourridié sont deux maladies de la rhubarbe. Il s’agit de troubles bactériens et fongique qui causent la pourriture et la mort des racines. On peut sauver les cultures en étant rapide et en coupant et détruisant avec soin les parties infectées.