Fèves

Fèves

S’il y a un légume qui est vraiment oublié et qui mérite vraiment d’être remis un peu au goût du jour, la fève est vraiment la reine. Il faut dire qu’elle est cultivée depuis des milliers d’années.

Botanique

Nom latin : Vicia faba major
Famille : Fabacées
Origine : bassin méditerranéen

Conseils & entretiens

Rusticité : Jusqu'à environ -15°C
Dimmension : 50 à 70 cm
Sol : Fertile et bien drainé
Méthode de multiplication : Semis
Besoins en eau : soleil pleinsoleil pleinsoleil noirsoleil noirsoleil noir
Exposition : soleil pleinsoleil pleinsoleil pleinsoleil pleinsoleil noir

En pratique

Semis

J F M A M J J A S O N D

Récolte

J F M A M J J A S O N D

Mon astuce

N'oublie pas que la récolte encourage la croissance continue de la plante et que plus tu cueilles de fèves. plus il en pousse.

Les fèves ne sont pas très difficiles à cultiver et quant à la qualité du sol. Tant qu’il est bien drainé cela le fait généralement plutôt bien. On recommande très souvent de mettre du compost avant de planter, mais étant donné que la famille des fabacées stocke l’azote dans des nodules situés sur leurs racines, les fèves n’ont pas besoin d’un apport d’engrais azoté.

Le semis

Avant de semer tes fèves, choisit leur le bon emplacement. Utilise un plan de rotation des cultures et ne plante pas de fèves (ou tout type de haricot ou de pois) là où tu en as cultivé dans les 3-4 dernières années.

Sauf quand l’hiver est très rigoureux, sème les fèves directement en plein terre en hiver (février-mars). Le froid (ou les souris) pourrait te coûter quelques plants, mais la plupart sont assez résistants pour passer l’hiver puis vous donner une récolte à la fin du printemps suivant.

J’ai remarqué que les graines semées à l’automne ont parfois du mal à se développer dans les sols lourds et humides. Donc assures-toi que ce n’est pas ton cas. Si c’est le cas, choisis des variétés tardives au printemps, une fois que les températures atteignent au moins 5-8°C et que le sol peut être travaillé. Tu les récolteras en été.

Plante les graines tous les 2-3 cm et à 5 cm de profondeur sur des lignes espacées d’environ 40 cm. J’ai une petite astuce : plantes quelques graines de plus à la fin des rangs pour servir de plantes de rechanges pour remplacer celles qui n’ont pas germé ou ont été mangées.

Entretien

Désherbe régulièrement la parcelle et arrose souvent lorsque les fleurs apparaissent. Installe un paillage sur la parcelle pour retenir l’humidité et ainsi encourager leur croissance.

Dès que les premières fleurs commencent à produire des gousses, pince la plus haute pousse.

Les variétés trapues ont besoin d’une structure de soutien faites de perche et de ficelle. Tu peux empêcher les variétés naines de traîner sur le sol à l’aide d’échalas.

Récolte

Récolte les gousses avant qu’elles ne soient matures et que leurs graines ne soient trop grosses. Récolte d’abord les fèves du bas de la plante, près de la tige centrale, pour encourager la croissance continue des gousses restantes. Les fèves sont au maximum de leurs saveurs lorsque la membrane ou elles s’attachent à l’intérieur est verte ou blanche et non marron ou noire.

Les fèves peuvent être récoltées très jeunes, lorsqu’elles ne sont pas plus grosses que le petit doigt. À ce stade, on peut les cuisiner et les consommer entières.

Maladies et ravageurs

- Les sitoines du pois peuvent attaquer les fèves. Ce sont des petits insectes gris-brun qui se nourrissent de la plante en creusant des demi-cercles dans les bords des feuilles. C’est surtout inesthétique mais rarement fatal à la culture.

- Les pucerons noirs de la fève sont très communs. Je dois dire que je n’ai jamais vu de fèves sans pucerons. Ils défigurent et peuvent retarder sa croissance. La meilleure solution est de pincer l’extrémité des pousses pour ôter les jeunes feuilles dont ils raffolent.

- La maladie des taches de chocolat est un champignon qui laisse des taches marronnes sur les feuilles et des traînées foncées sur les tiges et les gousses. On le rencontre souvent sur les plantes laissées en terre durant l’hiver et par temps humides. Désherbe bien et régulièrement et espace plus les plantes pour laisser respirer librement et réduire le phénomène.

Mon choix de variété

'Aquadulche' La variété la plus connue dans les potagers. Elle offre des gousses somptueuses, de belles graines, une bonne productivité. A cultiver sans hésiter. Acheter

Il existe aussi des variétés naines qui sont très bien adaptées à la culture en pots, en jardinière etc. pour le balcon ou les potagers en pots