Artichauts

Artichauts

Ces plantes énormes ressemblent à des chardons. Je les cultive autant pour leurs vertus gustatives que décoratives. L'été, une plante mature me produit au moins une douzaine de grosses inflorescences vertes ou violettes.

Botanique

Nom latin : Cynara scolymus
Famille : Asteracées
Origine : bassin méditerranéen

Conseils & entretiens

Rusticité : - 5 °C
Dimmension : 1.4m x 1m
Sol : Bien drainant
Méthode de multiplication : Semis
Besoins en eau : soleil pleinsoleil pleinsoleil pleinsoleil noirsoleil noir
Exposition : soleil pleinsoleil pleinsoleil pleinsoleil noirsoleil noir

En pratique

Semis

J F M A M J J A S O N D

Plantation

J F M A M J J A S O N D

Récolte

J F M A M J J A S O N D

Eh oui, ce sont ces fleurs que nous consommons : leurs feuilles extérieures tendre et charnues et leur cœur dense, situés au centre. Les artichauts peuvent même être cuits et consommés entiers s’ils sont jeunes, quand ils sont gros comme une balle de golf.

On peut faire pousser des artichauts à partir de graines mais le processus est plus lent. Mieux vaut débuter avec des « œilletons », nouvelles pousses latéral (ou drageons) coupées sur une plante déjà bien étable. Ensuite, il sera facile de multiplier de nouveaux plants et en plantant vos propres œilletons.

Le semis

Au tout début de l’année (janvier-février) sème sous abris tes plants d’artichauts. Il faudra les planter au début de l’été. Le semis se fait dans des petits pots avec du terreau à semis ou classique. Maintiens la température à 15°C au moins quand les graines germent. Repique les plants en pot de 10 cm pour les endurcir avant la plantation.

Les artichauts aiment le soleil mais pas les grosses chaleurs, la gelée ou le vent violent. Un climat doux et un site abrité sont parfaits. Le sol doit être fertile avec un ajout de compost ou de fumier décomposé. Son pH doit être d’environ 6,5.

Pour diviser son artichaut à base d’œilletons qui ont formé des racines au printemps. Je mets une distance de 90 cm entre chaque plant en tous sens et je les plante à 5 cm de profondeur. Arrose-les bien et taille toutes les feuilles à une quinzaines de cm pour éviter une trop grande évaporation. Couvre les jeunes plantes d’une toile la nuit et les premières heures du matin pour les protéger s’il fait froid et qu’il y a des risques de geler.

Entretien

Arrose et désherbe régulièrement les jeunes plants, ne les laisse pas s’assécher. Aussi brutal que cela paraisse, je te recommande de toutes mes forces de couper l’inflorescence principale la première année, dès qu’elle apparait. Cela permet de stimuler la croissance et d’obtenir une meilleure récolte dès l’année suivante.

Pour aider tes plants à survivre durant l’hiver, coupe toute tige morte et ôte les feuilles qui jaunissent ou brunissent. Butte-les et couvre-les de paille, de feuille morte ou de fougères séchées. Au printemps, découvre et épands un riche paillis de matière organique au pied des artichaut et arrose d’un engrais liquide à haute teneur en potasse.

À partir de la troisième ou la quatrième année, la plante commence à produire moins. Il faut y prélever des œilletons puis l’éliminer.

Récolte

Commence par récolter l’artichaut le plus gros au sommet de la plante quand il devient rond et plus tendre au toucher, juste avant que le capitule vert ne s’ouvre. Laissez une courte portion de tige attachée au fruit. Ramasse le reste des artichauts lorsqu’ils atteignent le même stade mais pas forcément la même taille. Il y a souvent une deuxième récolte plus modeste à l’automne.

Quelques problèmes

Les principaux problèmes seront sans doute liés à l’eau. Un arrosage trop faible l’été produit des artichauts à la taille décevante. Un arrosage trop abondant l’hiver provoque une saturation et la pourriture du plant. Sinon à part les attaques de limaces et escargots, de perce-oreilles et de pucerons, les artichauts sont en générale épargnés par les maladies et les nuisibles.