Quel type de jardinier es-tu ?

Quel type de jardinier es-tu ?

le Le blog
Tout d’abord, il est fondamental pour moi de commencer par les bases. Savoir quel type de jardinier te ressemble est important pour ne pas s’aventurer dans une aventure tête baissée.

Tu as envie de faire pousser quelque chose avec peu de temps et d’argent? ou bien tu as du temps mais tu ne sais pas comment t’y prendre ? Réponds à ce questionnaire pour savoir quel style de jardinage pourrait te convenir le mieux.

Pourquoi répondre à ce questionnaire

Fais ce questionnaire le plus honnêtement possible (ou du moins au plus proche de ce que tu penses) car par la suite tu sauras dans quoi investir tes efforts. J’ai tendance à dire qu’il faut y aller par étape et se donner des priorités.

Commencer par des parterres de fleurs alors que tu vises l’autonomie alimentaire parait un peu hors priorités quand on sait qu’un arbre fruitier mets au moins 5 ans avant d’avoir une production digne de ce nom.

Questionnaire

Que veux-tu faire pousser ?

a. Ma propre nourriture
b. Des fleurs et des plantes d'appartements
c. Des plantes qui reviennent chaque année
d. De la nourriture et des fleurs
e. Je ne sais pas

Pourquoi veux-tu jardiner ?

a. J’aimerais pouvoir cuisiner et manger les légumes que j’ai fait pousser
b. Je veux égayer ma maison
c. J’aime faire des choses
d. Cela aidera l’environnement
e. Je ne suis pas encore sûr de le faire …

Combien de temps as-tu chaque semaine pour jardiner ?

a. Probablement plusieurs heures
b. Peut-être une heure ou deux par semaine
c. Autant qu'il en faut pour terminer un projet
d. J'aime être dehors
e. Pas beaucoup de temps du tout

En ce qui concerne les pesticides :

a. Je ne veux pas vraiment les utiliser.
b. Je vais les utiliser si je dois le faire.
c. Je les utiliserai si mes amis disent que je devrais le faire.
d. Oublie ! Je ne veux jamais utiliser de pesticides.
e. Je vais embaucher quelqu'un qui peut prendre cette décision pour moi.

Ou achètes-tu ta nourriture ?

a. Je suis un habitué du marché.
b. Surtout à l'épicerie, mais je profite de mon potager.
c. Un peu ici et là - Je fais aussi des emplettes dans les grandes chaînes et dans mon épicerie locale.
d. Je ne visite que la coopérative.
e. Je commande mes courses en ligne.

Le résultat

Voilà c’est déjà terminé. Maintenant compte ton nombre de lettres. Tu trouveras juste en dessous le profil qui te corresponds le mieux.

As-tu répondu principalement « A » ?

Tu es un jardinier du potager. Si tu débutes ce sera avec des légumes simples, comme par exemple la tomate et le basilic puis tu élargiras tes ambitions. Tu auras après quelque temps un petit jardin potager pour la culture de tes légumes, aromatiques et quelques fleurs. Pour te nourrir toute l’année tu feras aussi tes propres récoltes et tes conserves.

Puis tu planteras un verger ou tu viseras même l’auto-suffisance. Mais commence petit et fait grandir tes ambitions au fil des années. Beaucoup de jardinier se sont découragés en commençant un jardin beaucoup trop grand et se sont laissés envahir par le temps que cela prend.

As-tu répondu principalement « B » ?

Tu es un jardinier sur petite surface. Ton intérieur doit déjà regorger de plein de plantes vertes. Pour maximiser le nombre de plantes que tu pourrais avoir chez toi je te conseille les jardins verticaux. Avec un peu de bricolage et un faible investissement cela ajoutera de la personnalité et créera un décor original.

Avoir une petite surface n’empêche pas d’être « plantes addict » et en avoir comme moi plus de plantes que de mètre carré. Tu peux développer une vraie collection avec des plantes d’intérieurs rares, des feuillages aux couleurs surprenantes, et même des fleurs complètement dingues.

As-tu répondu principalement « C » ?

Tu es un jardinier bricoleur. Tu as déjà probablement entrepris quelques travaux chez toi. Il est temps de se tourner vers l’extérieur. Ton extérieur sera certainement confortable et il va mettre en valeur ta maison. Tu te concentreras moins sur les espèces et les variétés de plantes que tu choisiras et plus sur les couleurs et les structures des plantes.

Avec le temps, tu pourras construire un châssis ou une petite serre pour tes cultures. Tu verras tes talents de bricoleurs seront utile pour le jardin. Planter un piquet, ajouter une vis, réparer les outils. Bref tu es un atout pour le jardinage.

As-tu répondu principalement « D » ?

Tu es un jardinier naturel. Tu as une conscience écologique. Tu privilégies les produits locaux. La voiture te pose un petit conflit et tu te déplaces surtout à vélo et en transports en commun. Tu te préoccupes également des pesticides.

Mon conseil c’est de te tourner vers les plantes indigènes et celles qui attirent les pollinisateurs et la faune. Une astuce : un tonneau sous ton chêneau te permettra de récupérer l’eau de pluie et fais un compost pour recycler tes déchets.

As tu répondu principalement « E » ?

Tu n’es probablement pas jardinier. Tu n’es pas prêt à te lancer dans tes propres projets. Tu préféreras payer une personne pour se charger de l’entretien de tes espaces verts. Mon conseil : mets l’accent sur l’entretien simple, l’ajout de valeur à la maison et la possibilité de disposer de grands espaces extérieurs pour te divertir pendant ton temps libre, loin du monde.

Le mot de la fin

Voilà tu sais maintenant quel type de jardinier tu es. J’espère que tu en vois un peu plus sur tes ambitions de jardinier et que tu sauras où t’investir pour les prochains temps. Maintenant il ne me reste plus qu’à te dire lance toi ! Je t’invite à partager avec moi en commentaire quel type de jardinier tu es et quelles sont tes ambitions. N’hésite pas aussi à le partager autour de toi !

On se retrouve tout bientôt pour un prochain article !

Ciao Jeune-Pousse !