Janvier pour le jardinier

Janvier pour le jardinier

le Travaux d'hiver
Le jardin est en mouvement, même en hiver, le jardinier est là pour veiller … On ne va pas se le cacher, je préfère le printemps et l’été mais l’hiver a aussi ses avantages.

Le cœur de l’hiver est une période un peu triste pour le jardinier. Les travaux du jardin sont moindre car janvier est le mois le plus froid de l’année. Nettoyage, rangement sont au programme. On peut profiter de cette période pour faire les plans du jardin pour l’année à venir, lister les gros projets, commander des graines et chercher de nouvelles variétés , j’adore faire cela.

Comme c’est un mois creux profite en pour te reposer, tu l’as bien mérité ! Profite des belles journées pour mettre un peu le nez dehors ou écouter les craquements des bûches au coin du feux.

Tu ne sais pas quoi faire en hiver niveau jardinage ? voici une petite vue d’ensemble …

A faire au potager

Le mot d’ordre du mois de janvier est la protection. Vas-y joyeusement. Pour ce faire prévois des voiles d’hivernages plus ou moins long c’est selon.

Couvre les poireaux et maintiens le voile avec des grosses pierres pour éviter les prises au vent. Si tu as cultivé des artichauts, il faut les emmitoufler de toutes parts. Pour ça créer une sorte de capuchon et lie le voile au pied de ton plant avec du raphia.

Au potager rien ne bouge. Alors profite-en pour commencer à organiser tes plantations… sur le papier ! Ressors tes croquis de l’année passée pour mieux préparer tes nouvelles parcelles. Faut-il en rajouter ? Prévois tes rotations de culture : jamais le même légume au même endroit, pendant au moins 3 ans, une règle simple à retenir.

Si l’envie te prends de bouger un peu, profite de ces journées d’hiver pour retaper ton châssis ou ta serre. Une remise en forme lui fera sans doute le plus grand bien et tes structures pourront fonctionner de plus belle. Eh oui ! dans à peine un mois on va commencer les premiers semis de tomates…

Lave toutes les terrines de semis et les pots non utilisé à l’eau de Javel diluée dans l’eau pour désinfecter les contenants que tu utiliseras pour les semis. Rince bien !

Si le sol de ton potager n’est pas gelé, tu peux légèrement retourner la terre. Il peut y avoir quelques mauvaises herbes qui ont pu se développer. Un petit nettoyage fera le plus grand bien à ton potager. Épands du fumier ou du compost bien décomposé sur tes parterres de légumes

Si tu disposes d’une petite serre ou un châssis hors gel, tu peux commencer à semer les premières salades de printemps. En prenant de l’avance, tu étaleras plus facilement tes productions.

Et si le froid persiste inutile d’aller au jardin ! Reste au chaud et consulte des livres, des magazines ou des sites internet pour sélectionner les graines pour la nouvelle saison.

A faire au verger

Ton tas de compost peut être utilisé ! Il est possible alors d’en mettre quelques pelletées au pied de tes arbres fruitiers et tes petits fruits. Couvre au moins 30 cm de diamètre autour du tronc sur une épaisseur de 5 cm. Cette nourriture sera complètement décomposée au réveil en mars … !

La taille des cassissiers et des groseilliers peut avoir lieu. Évite tout de même d’intervenir les jours de grosses gelées. Coupe les branches trop vieilles ou cassées. Taille un tiers des autres rameaux à la bases. Puis redonne une allure arrondit à ton arbuste. Le tour est joué !

Pour bouturer facilement tes cassissiers c’est très facile et peut se faire avec des déchets de taille. Prélève un jeune rameau de l’année précédente, taille-le à l’endroit où il est accroché au pied mère. Coupe des tronçons de 30 cm de longueur et enfonce chacun d’eux au tiers de sa longueur dans la terre, si possible directement en place et à une exposition ensoleillée. Puis, oublie-les, ils vont pousser tranquillement. Quand je te dis que c’est simple !

A faire au jardin

Pour cette nouvelle année, si le froid n’est pas trop vif, c’est le moment de décorer l’entrée de ta maison, ton bord de fenêtre ou même ton balcon. Pensée, primevère, pâquerettes, giroflées … sont disponibles en jardinerie pour t’aider à redonner une touche de couleur à tes espaces vert et déjà préparer l’arrivée du printemps.

Attention aux oiseaux ! L’hiver est au plus vif et c’est le moment où la nature sauvage a le plus besoin de toi ! Miettes de pain, graisse, fruits, épluchures. Même sur le balcon, pense à remplir une coupelle d’eau. Avec le froid, les organismes de nos petits amis sont soumis à rude épreuve et ils ont besoin de toi pour attendre les beaux jours.

Si le soleil pointe le bout de son nez, profite-en pour faire un petit tour au jardin. Il y a toujours un petit truc à faire : ramasser une branche tombée, observer les pousses des arbres, replacer une pousse de rosier grimpant, retirer une mauvaise herbe, nettoyer un petit coin de pelouse, surveiller le composteur …

Va jeter un coup d’œil à ta cabane à outils et profite de ces temps calmes pour nettoyer un peu ton matériel. Tes sécateurs par exemple ont-ils été nettoyés en fin de saison dernière ? Imbibe du coton avec de l’alcool à 90° et nettoie toutes les pièces. Pour éviter la propagation des maladies utilise un coton pour chaque outil.

Avec l’hiver, tes rosiers ont été buttés et cela protège le point de greffe avec de la paille encore plus ! Si les conditions météorologiques sont annoncées très fraiches, n’hésite pas à plus les protéger avec un voile de forçage, surtout chez les jeunes plantations.

A faire à la maison

La période des fêtes se termine et tu peux faire un point sur toutes les plantes que l’on t’a offerte ! Ces jolis cadeaux sont parfois compliqués à gérer si l’on ne connait pas la plante ni les soins à leur apporter.

Toujours en parlant des fêtes, ton sapin de Noël est en pot ? il est temps de le rempoter dans un plus grand pot et de le mettre au frais. Pas encore en pleine terre ! il risquerait de ne pas survivre après avoir passé ses journées en intérieur. J’y vais toujours par étape. Je le mets jusqu’à fin février à l’abris du froid dans un garage avec de la lumière et a l’abris des plus gros froids avant de le planter en pleine terre fin février.

Tes jacinthes et autres bulbes forcés (muscaris, crocus, amaryllis, narcisse …) poussent ? c’est le moment de les placer derrière une fenêtre, surtout si les tiges commencent à se développer. C’est qu’il leur faut de la lumière pour qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes.

C’est un fait, les plantes vertes ont moins besoin d’eau pendant l’hiver. Espace les apports d’eau et pour te donner un repère simple, Laisse sécher le terreau entre deux arrosages. Les mois de grande soif sont surtout les mois d’été … Un peu comme nous !

Le nettoyage des plantes d’intérieur est toujours de rigueur. Avec l’arrosage, les apports d’engrais, le dessus des pots devient compact et peut même développer une couche superficielle blanchâtre, il est bien de l’enlever pour assure un développement correct de ta plante en attendant le rempotage. Utilise une fourchette pour gratter la surface du substrat. Tu peux retirer le terreau et le remplacer par du neuf.

La plupart des plantes d’intérieur ont besoin d’une température de 18 à 20°C. Elles doivent être placées devant la fenêtre et supportent bien une vaporisation journalière du feuillage. Mais il y a bien sûr les exceptions qui confirment cette règle… Mène l’enquête !

Le rempotage de printemps pour tes plantes d’intérieur aura lieu dans un mois. Si tu as déjà tes contenants, pense à les nettoyer. Sinon, autant les choisir et les acheter en ce moment, pendant que tu as une peu temps devant toi. Pense aussi au terreau, aux soucoupes, aux billes d’argile, aux supports ainsi qu’aux engrais adaptés à tes plantes. Quand le moment sera venu, tous ces éléments seront prêts à l’emploi et tu n’auras pas besoin de courir à la dernière minute !

Fais attention aux plantes que tu as dans une véranda. Evite au feuillage de toucher les vitres. Celles-ci peuvent être froides et faire noircir les feuilles. En cas de grand froid, n’hésite pas à installer un voile d’hivernage pour protéger tes plantes. Tu peux aussi installer une soucoupe remplie de billes d’argile sous le pot. Remplis d’eau cette soucoupe en permanence pour faciliter l’humidité ambiante.

Une erreur que je vois souvent en cette période hivernale chez les jardiniers les plus débutants. Le terreau des cactus est souvent complètement sec, les cactus se parent d’une couleur un peu terne et ils les arrosent. Grave erreur ! En hiver, il est inutile d’arroser les cactus. Conserve-les à 12°C en pleine lumière, devant une fenêtre. Mais, même s’ils paraissent ternes, ne les arrose pas tu pourrais les faire pourrir.

Dans l’assiette

Si tu as des récoltes en caves, va régulièrement faire un passage. Il te faut inspecter tes légumes conservés. Supprime tous les légumes qui sont en train de pourrir, ils risqueraient de contaminer les autres. Égerme aussi les pommes de terre.

Le topinambour Le chou de Bruxelles Le chou kale Le panais Les crosnes Le poireau Le céleris-raves Le radis d’hiver L’épinard L’oignon Le chou Le pissenlit