Février pour le jardinier

Février pour le jardinier

le Travaux d'hiver
Février est un mois de transition entre l’hiver et le printemps. Ce n'est pas encore le printemps, mais avec la perspective du mois de mars, ce n'est plus totalement l'hiver.

Le mois de février sait s’affirmer par son froid et son gel sauf dans le Sud (chez ces veinards c’est déjà presque le printemps). C’est le dernier moment de réflexion au chaud. Prévois tout le nécessaire pour les travaux de printemps, ainsi tu ne perdras pas de précieuses minutes aux beaux jours qui vont prochainement t’inviter à sortir.

A faire au potager

L’ail rose et l’échalote peuvent être installé au potager. Plante-les plutôt par beau temps dans une terre meuble non gelée. Une exposition ensoleillée abrité du vent et une terre bien drainée sont préconisées. Enterre les bulbes d’environ 1 cm de terre et place une étiquette pour t’en souvenir.

Les épinards d’hiver arrivent en bout de course, les dernières récoltes sont à envisager. Pense ensuite à fertiliser le sol avec un engrais naturel afin de redonner de la vigueur et des nutriments à ton sol. Si tu prévois des épinards de printemps, sèmes les sur une autre parcelle que celle ayant donné les variétés d’hiver.

As-tu pensé à récolter les choux et les poireaux ? Ils sont en place depuis la fin de l’été dernier, c’est vrai ils sont bien à l’extérieur. Mais février est un mois souvent gélif, alors au moindre redoux glane quelques choux et poireaux pour réaliser une bonne potée ! il serait dommage de perdre une partie de ta récolte.

Semis poivron, piments et tomates

Fais une peu le ménage dans tes plantes bandes ! Le plus simple pour maintenir la terre propre c’est un bon paillage et un sarcloir ! C’est l’outil magique. Celui qui donne un bon coup de balai à ta terre. Le geste est le même que le balayage, mais au lieu d’une brosse, c’est une lame de fer qui coupe les racines des mauvaises herbes et aère le sol en craquant la première couche de terre.

Les fèves, tu connais ? C’est un légumes-graines très facile de culture et très agréable à table. Sème directement en place, à exposition chaude et ensoleillé vers la fin février, en plaçant soit une graine par poquet à 5 cm de profondeur soit en faisant un semis en ligne. Recouvre de terre, tasse et arrose. N’oublie pas la petite étiquette pour te souvenir de ce que tu as semé.

Passer commande pour les plants de pommes de terre et faits-les germer vers la fin du mois. Si tu veux planter des asperges, c’est aussi le moment de les commander. Tu seras ainsi sûr de commander les variétés que tu aimes.

A faire au verger

La taille des framboisiers peut s’effectuer en ce moment. Coupe toutes les parties sèches ou mortes. On les remarque facilement, elles sont de couleur noire et cassent facilement Quant aux tiges vivantes ayant déjà donnée des fruits, coupe-les à 40 cm de haut.

La taille des fruitiers à pépins peut être commencée. Bien sûr, interviens en dehors des grosses gelées pour ne pas prendre de risque.

En dehors des grosses périodes de gel toujours, tu peux procéder à la taille de ta vigne. La vigne ne fleuris que sur les pousses de l’année, donc il est important de tailler les sarments qui ont portés des fruits la saison précédente pour obtenir de nouveaux fruits sur de nouveaux sarments. Coupe en biais bien au-dessus du deuxième bourgeon (ou œil) de chaque sarment conservé pour éviter son pourrissement dû au ruissellement de l’eau de pluie.

A faire au jardin

Vérifie tes protections hivernales, le vent pourrait les arracher et le froid geler tes plantes. Au besoin renforce les protections.

Prépare la mise en végétation de tes dahlias ! C’est moins complexe qu’une bouture et c’est très efficace pour prendre de l’avance et avoir de belles fleurs avant l’heure. Sélectionne des bulbes sains et fermes. Remplis des godets de terreau de rempotage. Place le tubercule au centre et recouvre-le de terreau. Tasse doucement et arrose. Mets les godets en pleine lumière dans une pièce à au moins 18°C. il te faudra suivre l’arrosage.

Si tu as quelques arbres ou arbustes morts dans le jardin, c’est le moment de les arracher. Gratte l’écorce de l’arbre : si le bois est brun, ta plante est bien morte ; si le bois est vert … il y a encore de la vie. Pour plus de commodité, pratique lorsque le sol n’est pas gelé car le terrain sera mou.

Si les branches de tes gros arbres sont devenues gênantes et si tu envisage de les couper, c’est maintenant le bon moment. Les arbres sont en dormance et tu ne prends aucun risque quant à leur survie. Par contre, l’élagage est un vrai métier, fais appel à un professionnel pour grimper et tronçonner !

Un jardin est joli grâce aussi à sa structure. Il faut peut-être songer à quelques travaux pour la maintenir en forme ou la créer. Tes murets sont sans doute un élément décoratif important ; regarde-les de plus près. Au besoin, renforce-les ou rénove-les si cela est nécessaire. C’est aussi la période pour en créer des nouveaux.

Coup de ménage chez les vivaces (gaura, marguerite, rudbeckia, aster, scabieuse …). Vers la fin du mois, tu peux envisager de toiletter tes massifs de plante. La partie aérienne des vivace a séché pendant l’hiver, coupe-la afin de laisser place aux nouvelles tiges et feuilles. Si tu as des doutes sur l’éventualité de nouvelles gelées, place ces parties sèches sur le pied mère en guise de paillage protecteur.

Achète les graines des fleurs d’été. Varie les plaisirs, ne refais pas le même jardin que l’an passé sous prétexte qu’il était réussis, cherche des nouveautés. Par exemple, pourquoi ne pas tester certains bulbes à floraison estivale.

A faire à la maison

Le début du printemps est le moment idéal pour rempoter toutes tes plantes d’intérieur. Sors la plante de son contenant et gratte délicatement les racines. Retire un maximum d’ancien terreau et remplace-le par du terreau neuf adapté à la plante. Prévois un contenant d’une seule taille supérieur, pas plus. Tasse bien le terreau et arrose avec le pommeau pour avoir une pluie fine.

De temps en temps, vérifie l’était sanitaire de tes plantes vertes. Soulève les feuilles, scrute les tiges, surveille le terreau pour débusquer d’éventuels indésirables. Les parasites guettes, alors sois vigilant à tout pullulement ou à toute mouche minuscule qui virevolte et s’agrippe.

Pour tes grandes plantes au jolies feuilles large et épaisses, le temps est venu d’un petit dépoussiérage. Le plus simple est de te munir d’une éponge ou d’un chiffon doux ; trempe-le dans une eau à température ambiante (si possible non calcaire) et essore-le. Passe l’éponge ou le chiffon humide depuis le cœur de la plante vers l’extrémité de la feuille.

Pour fleurir la véranda ou mettre un peu de couleur sur le rebord de la fenêtre lors des belles journées, pense à la primevère obconique. Avec son abondante floraison, elle est très déco et apporte de la gaieté. En intérieur, installe-là derrière une fenêtre avec voilage ; pas de soleil direct.

Ton poinsettia a fait des merveilles pendant les fêtes de fin d’année. Maintenant, il ne ressemble plus à grand-chose. Pour l’aider à refleurir en fin d’année. Place le dans une pièce un peu fraiche. Ce repos forcé l’aidera à reconstituer ses forces pour la fin d’année.

C’est le moment de fleurir ton intérieur grâce aux cyclamens. Avec ses tons « punchy » cette jolie plante reboostera ta déco et ton moral ! Fleurs simple, doubles ou ondulées, de rose bonbon au rouge profond, en passant par le blanc, certaines variétés offrent en plus un agréable parfum de muguet.

Dans l’assiette

Le topinambour Le chou de Bruxelles Les crosnes Le poireau L’épinard L’oignon