Août pour le jardinier

Août pour le jardinier

le Travaux d'été
Ce mois pousse à la «farniente». Si tu as bien conçu et préparé l'été, pars sans crainte ; si tu restes sur place, profite de cette période de liberté pour préparer l’automne et l’hiver.

A faire au potager

Pour étaler tes récoltes, pense à ressemer le fenouil. Préfère une exposition chaude et ensoleillée. Le terrain doit être frais mais sans jamais d’eau stagnante car le fenouil n’aime pas avoir les bulbes dans l’eau. Pendant la saison chaude, pense à suivre l’arrosage et quand le bulbe sera développé paille le sol pour garder l’humidité et limiter les apports d’eau.

C’est le bon moment pour décider des légumes d’hiver à installer en deuxième période de semis. Les légumes d’hiver il y en a quelques-uns : radis noirs, navets, carottes, poireaux, épinards, laitues et autres chicorées. Fais ton choix car tout ce petit monde devra être mis en place sans plus tarder. Choisis en fonction des goût alimentaires de ta famille.

Les côtes de bettes ou poirées ou cardes ou encore bettes donnent déjà de jolies et grandes feuilles à carde. Pour maintenir une bonne humidité du sol, butte la base de la plante. L’opération consiste à ramener de la terre au pied du végétal en formant une butte haute d’au moins 10 cm. Tu peux également réaliser cette butte avec un paillage. Ça fonctionne aussi très bien.

Selon la variété, la récolte de pommes de terre peut être d’actualité. Retire la terre et récolte les tubercules. Poses-les à même le sol et laisse-les sécher durant au moins 3 jours. Il te suffira de les frotter avec la main pour retirer la terre sèche restée collée dessus.

Les salades d’hiver comme les chicorées ou les chicorées scaroles peuvent être semées de juin à août. Pour réussir tout à fait la culture de ces salades, il faut que la terre soit suffisamment chaude. Alors il est temps ! Selon l’espèce, une situation ensoleillée ou mi-ombragée sera nécessaire ; la chicorée améliorée apprécie une exposition chaude, tandis que la chicorée sauvage apprécie les situations bien aérées. Le sol doit être riche frais et bien drainé. Sème à la volée, c’est tellement plus facile !

La mâche, cette petite salade d’hiver, est à semer d’aout à octobre. Préfère une place à la mi-ombre voir ombragée, car la mâche n’aime pas du tout le soleil. Le sol doit être riche et bien drainé.

Sèmes aussi les oignons blancs (de la mi-août à la mi-septembre). Même jeunes, ils seront très appréciés et tu pourras les récolter au fur et à mesure de tes besoins (environ 3 mois plus tard). On les appelle oignons nouveau. Sinon, tu les récolteras à maturité lorsque le feuillage sera sec, dans 4-5 mois.

C’est le bon moment pour planter de nouvelles variétés de fraisiers. Complète et prolonge ta culture en variant les variétés. Certaines sont précoces, d’autres tardives, sucrés, acides, très parfumées, croquantes … Tu les aimes comment ? Fais plaisir à toute la famille.

Les fruits de tes melons sont maintenant formés. Pour éviter tout risque de pourrissement, place une tuile ou un paillage épais sous chaque fruit. Le paillage est idéal car il décourage les limaces, friandes de la chair de tes cucurbitacées.

Si la rhubarbe est devenue un peu trop envahissante et si elle a fini sa production, il est temps de la diviser. Munis-toi d’une bêche et coupe la touffe mère en deux parties, quatre ou plus au besoin. Replante les nouvelles immédiatement en terre ou besoin offre-les aux voisins ! Pense à arroser les nouvelles rhubarbes pour les aider à se mettre en place.

Connais-tu l’arroche rouge ? Cet ancêtre de l’épinard est un fabuleux légume qui pousse presque tout seul. De quelques graines, tu obtiens de jolies et grandes plantes et qui ne sont jamais malade. Il produit de belles feuilles vertes au bord rouge à foison. Les jeunes feuilles se dégustent en salade et les plus grandes, cuites à l’eau, puis revenues au beurre. Un délice au bon goût herbacé ! L’arroche se sème de mars à fin août et se récolte cinq semaines après.

A faire au verger

Les fruitiers commencent à s’alourdir, poids des fruits oblige. Pense à étayer les branches chargées afin de les soutenir. Si elles venaient à casser, les fruits ne seraient plus alimentés en sève et la récolte en pâtirait.

La taille en vert, c’est une taille d’été quand les arbres portent des feuilles et sont « verts ». Pourquoi effectuer cette taille chez les arbres à noyaux ? Pour obtenir des fruits d’un calibre plus gros et pour favoriser la fructification des années suivantes. Supprime les gourmands, ces pousses droites de forte vigueur qui pénalisent les futurs rameaux mixtes à feuilles et à fruits.

A faire au jardin

En août, pense à faire un petit tour au jardin et observe les espaces vides. Il est bientôt temps de commander tes végétaux. La fin août est le bon moment pour repérer les endroits à combler et les coloris à apporter à ton décor. Note dans ton carnet tes idées… les pépiniéristes sauront te proposer la plantes adapté à tes envies.

Sème tes pensées en caissette ou directement en place. Avant de procéder au semis en place, arrose copieusement la parcelle pour la garder fraîche, c’est un élément essentiel pour cette culture. Puis, saupoudre la parcelle d’un terreau à semis et tasse. Sème tes graines à la volée puis saupoudre à nouveau d’une fine couche de terreau. Tasse, arrose et le tour est joué !

Au jardin, les plantes atteignent leur taille maximale. Certaines sont plus élancées, plus fragiles que d’autres, Pour profiter encore de leur floraison et pour éviter qu’elles ne plient sous le vent ou sous leur poids, pense à les tuteurer pour la fin de la saison. C’est le cas des roses trémières, des pieds-d’alouette ou encore des amarantes…

Au balcon ou sur la terrasse, pense à nettoyer les inflorescences. Ce geste simple qui consiste à retirer les fleurs fanées est capital pour de nouvelles floraisons. En retirant les fleurs fanées, tu aides ta plante à nourrir seulement les boutons floraux et non pas les fleurs sèche. En plus ta plante se fatiguera moins.

Pour bouturer tes géraniums, coupe des rameaux de 10 cm de long, supprime les feuilles du bas et gardes-en deux en haut du rameau. Trempe la bouture dans de l’hormone de bouturage si ta plante est difficile à bouturer et plante chaque petit tronçon dans du terreau. Arrose. Le bouturage peut être réalisé en août ou en septembre. Environ deux mois plus tard, tu pourras rempoter tes nouveaux géraniums.

On n’y pense pas souvent, mais il est temps de planter les bulbes à floraison automnale. Quels sont-ils ? Colchique, crocus, cyclamen d’Europe, ils font de très belles potée… juste aux portes de l’hiver !

Certaines de tes vivaces (gaura, marguerite, pied-d’alouette) sont défleuries. Coupe leurs hampes disgracieuses à l’aide d’un sécateur préalablement désinfecté à l’alcool à 90°, supprime toutes les tiges défleuris au ras de la touffe mère. Si elles ne présentent aucun signe de maladie, place-les au compost, sinon… oust dans le sac pour la déchetterie et qu’on les brûle !

A faire à la maison

Avec l’eau des arrosages, le terreau de tes pots a tendance à se compacter. Du coup, les engrais et les arrosages ont plus de mal à pénétrer et apporter la nourriture nécessaire à tes plantes. A l’aide d’une griffe (ou d’une fourchette) gratte la surface du terreau pour le décompacter !

Il est temps de prévoir les mangeoires pour les oiseaux en hiver. Pendant les derniers beaux jours, repères les meilleurs emplacements. Place les mangeoires, quelle que soit leur forme, à l’abris du vent si possible en situation ensoleillée. Il faut que vous puissiez y accéder facilement pour recharger la nourriture, mais il ne faut pas que les chats puissent s’approcher de là pour atteindre les oiseaux venus faire leurs provisions. En plus des mangeoires prévois aussi un petit abreuvoir, à remplir pendant l’hiver.

Dans l’assiette

  • L’aubergine
  • La courgette
  • L’artichaut
  • La mirabelle
  • Le melon